Ordination de notre diacre Alban 

 

 

Samedi 12 septembre à la cathédrale de Digne, notre diacre Alban a été ordonné prêtre.

 

 

Pouvez vous vous présenter en quelques mots pour les personnes qui ne vous connaissent pas encore ? 

 

 

Je m'appelle Alban Jacquemin, j'ai 28 ans, et je suis prêtre du diocèse de Digne depuis une semaine.

 

Ma famille, profondément croyante, pratiquante, et priante m'a appris depuis mon enfance à croire en Jésus et à l'aimer, à le prier, à lui donner une place. J'ai ainsi grandi dans la conviction très forte que Dieu était proche de moi, que ma vie l'intéressait, qu'il me guidait mystérieusement, et surtout : qu'il souhaitait que je sois heureux !

 

J'avais 15 ans quand, au retour d'un pèlerinage, un garçon avec qui j'avais fait connaissance a témoigné à notre groupe qu'il avait ressenti l'appel de Dieu à devenir prêtre. Ce fut pour moi un choc : si Dieu pouvait l'appeler, il pouvait m'appeler aussi ! Cette éventualité était loin de susciter mon enthousiasme, mais j'étais pourtant intrigué par la joie qui transparaissait de son témoignage.

 

La perspective s'est éloignée de ma pensée jusqu'à mes 17 ans, où elle a commencé à résonner en moi de loin en loin, comme un appel mystérieux. À 20 ans, après deux échecs au concours de médecine, j'ai décidé de prendre un an pour affronter définitivement la question en suivant une année de propédeutique  : ma réponse fut assez rapidement un grand OUI qui m'a donné paix et joie. J'ai donc suivi la formation qui m'était proposée jusqu'à parvenir à ce jour.

 

 

 

Quels furent les grandes étapes de votre formation ?

 

 

On peut diviser en 5 grandes étapes la formation que j'ai reçue :

 

1/ D'abord la « propédeutique », à Toulon : une année consacrée à discerner l'appel de Dieu au cours de laquelle on lit la Bible intégralement ; on entre dans une vie de prière quotidienne ; on étudie l'histoire de l'Église en accéléré (2000 ans en 9 mois !) ; on approfondit le catéchisme ; on vit le service des pauvres et des malades (pour moi ce furent des visites à l'hôpital tous les lundis) ; on réfléchit sur les grands thèmes qui nous concernent (discernement, appel de Dieu, sacerdoce, célibat, mission, etc.) ; on vit des temps forts de retraite spirituelle. L'enjeu est d'être capable de poser un choix bien éclairé à la fin de l'année : cheminer vers le sacerdoce ou s'orienter dans une autre voie.

 

2/ Le premier cycle, à Toulon encore : deux années à dominante de philosophie, avec aussi de la psycho, de la Bible (toujours!), de la morale, de la théologie fondamentale, du droit de l'Église, de l'histoire de l'Église, du latin, et autres. À cette période, j'allais tous les week-end à la paroisse de Cuers pour exercer différentes responsabilités (catéchèse, aumônerie, servants de messe, visite aux malades), et accompagner le curé pour "apprendre le métier" à son contact.

 

3/ Un stage inter-cycle : une année dans une petite paroisse du Nordeste brésilien, au sein d'une communauté nouvelle (Communauté Douce Mère de Dieu), dont j'avais rencontré des membres au séminaire de Toulon. Année très enrichissante pour moi, de service des plus pauvres et d'ouverture sur le monde et sur la dimension universelle de l'Église.

 

4/ Le second cycle, au séminaire de Notre-Dame de Vie, près de Carpentras (84) : trois années à dominante de théologie. J'ai notamment eu l'opportunité là-bas de découvrir mieux la spiritualité du Carmel, à laquelle appartient NDV, et la belle figure de leur fondateur, le bienheureux Marie-Eugène de l'Enfant Jésus (1894-1967), qui est resté pour moi un bon père. C'est au cours de ce cycle de théologie que j'ai commencé à aller à la paroisse de Forcalquier le week-end.

 

5/ Une année comme diacre à Forcalquier, au cours de laquelle j'ai commencé à prêcher à la Messe, à baptiser, marier et enterrer.

 

 

 

Qu'est ce qui vous a poussé à devenir prêtre ?

 

 

Difficile à dire ! Le sentiment d'être appelé. Je crois que n'importe quel jeune chrétien qui prend au sérieux sa foi se pose la question : est-ce que Dieu m'appelle à la vie consacrée ; au sacerdoce ; au monastère ou au couvent ? ... Ou, bien sûr, au mariage ? Pour moi, c'est l'appel à devenir prêtre qui a résonné le plus fort.

 

Mais pour moi, devenir prêtre n'a jamais été un rêve ou un projet personnel à réaliser, et je n'ai jamais espéré devenir subitement un homme 100% accompli du fait de devenir prêtre. Mais je suis simplement heureux de continuer à répondre à l'appel de Dieu, hier comme séminariste et comme diacre ; aujourd'hui comme prêtre. Car je sais que suivre et servir Jésus, l'aimer et être son ami, c'est cela qui rend heureux, quel que soit l'appel qui nous est fait.

 

 

 

Samedi dernier, vous avez été ordonné prêtre à la Cathédrale de Digne. Comment avez vous vécu cette célébration? 

 

 

J'ai vécu cette célébration dans la paix et la joie. Malgré l'immensité du don qui m'a été fait ce jour-là, cela fait tant d'années que je me prépare à être prêtre qu'il y avait comme une sorte de logique à le devenir. C'est les deux à la fois : en même temps quelque chose d'absolument nouveau, qui me dépasse complètement et me dépassera toujours ; et en même temps un chemin qui se poursuit.

 

J'étais aussi très heureux de voir les Forcalquérains venus si nombreux prier avec moi, ainsi que ma famille et mes amis, venus parfois de très loin : Nord, Alsace, Bretagne, Paris, Toulon ...

 

 

 

 

Avez vous un message à faire passer au sein de la communauté ? 

 

 

Jésus nous aime ! Et cet amour transforme la vie !

 

 

 

Père Alban

 

Première messe célébrée par le Père Alban


 
Le samedi 12 septembre à 10h30 à la cathédrale de Digne, notre frère Alban a été ordonné prêtre.
retrouvez les photos de cette belle fête ci-dessous :

 

 

 

La statue de

Ste Thérèse de l'Enfant Jésus

a été restaurée par de petites mains habiles !

 

 

 


Si vous voulez contacter la paroisse :

 

 

Maison paroissiale St François

6 avenue St Promasse/ 04300 Forcalquier

 

Père Christophe Disdier-Chave : 06 87 82 38 78

 

Père Alban Jacquemin : 06 88 69 18 93

 

ou Vianney de la Ronde : 06 70 76 99 64

 

paroisseforcalquier04@gmail.com

 

www.paroisseforcalquier.fr